Etat des lieux

Le Réseau Bronchiolite 59-62 a été créé en 2004 afin d'apporter une réponse de proximité efficiente aux importantes difficultés hospitalières résultant d'une insuffisante coordination des parcours des nourrissons présentant un encombrement bronchique chaque hiver (saturation des urgences, difficulté à trouver des lits d'hospitalisation, transferts inter-établissements ...).

Si l'on admet que la majeure partie des prises en charge de bronchiolite relève du secteur ambulatoire, et si l'on considère que chaque année, presque 500 000 nourrissons seront concernés par cette maladie à l'échelle nationale, il convient alorsde:

  • proposer une offre de soins en kinésithérapie respiratoire pédiatrique structurée
  • organiser la permanence des soins par la mise en place d'un système de garde des kinésithérapeutes de ville pendant les week-ends et les jours fériés, d'octobre à avril
  • participer au suivi épidémiologique de la bronchiolite , en partenariat avec la Cellule d'intervention en région Hauts de France - Santé publique France
  • garantir la qualité des prises en charge en formant les prescripteurs et professionnels de santé à une meilleure connaissance et utilisation des critères de gravité et d'hospitalisation, aux recommandations de prescription ainsi qu'à des techniques de soins consensuellement validées
  • repérer précocement les enfants ayant un profil asthmatique
  • mettre en place des actions de prévention et d'éducation à la santé, en lien avec les secteurs hospitaliers, de la petite enfance, de l'éducation et du médico-social
  • valoriser l'évolution des pratiques professionnelles par le biais de projets de recherche à échelle régionale

C'est sur la base de ce constat que l'association Réseau Bronchiolite 59-62 a été fondée. Financée par l'Agence Régionale de Santé Hauts de France celle-ci se donne pour objectif de "FACILITER L'ACCES AUX SOINS POUR LES FAMILLES DE NOURRISSONS ATTEINTS D'ENCOMBREMENT BRONCHIQUE". En 15 ans, ce sont presque 47 000 bébés qui ont pu bénéficier des services proposés par le dispositif RB 59-62, ce qui représente 88 000 actes de kinésithérapie respiratoire, et autant d'opportunités pour les familles, les médecins prescripteurs et les kinésithérapeutes d'avancer ensemble sur un parcours-patient coordonné, efficace et continu.

 

 

Le service rendu par le Réseau Bronchiolite 59-62

 

Une démarche simple et rapide grâce à des sources d'accès aux soins faciles et accessibles à tous. Le Réseau Bronchiolite 59-62 permet aux parents d'obtenir les coordonnées d'un kinésithérapeute spécialisé en kinésithérapie respiratoire, mais également de connaître toutes les informations nécessaires à la prise en charge de leur enfant. Toutes nos actions sont menées conformément aux recommandations médicales:

Conférence de consensus de l'ANAES (2000)

Recommandations HAS, actualisées en mars 2009

Aux familles des nourrissons et aux nourrissons eux mêmes : en assurant une alternative ambulatoire de qualité et de proximité suite à une prescription médicale.

  • 1er cas de figure

Suite à une consultation médicale, il vous a été prescrit des séances de kinésithérapie.

Vous ne connaissez pas de kinésithérapeute ou le vôtre est indisponible, vous pouvez appeler le 15 ou consulter notre site Internet à partir du jeudi soir jusqu'au dimanche 20 heures.

Vous obtiendrez les coordonnées des praticiens de garde les plus proches de chez vous. Vous devrez prendre RDV avec ce kinésithérapeute, et les séances se passeront au cabinet, sur présentation de la prescription médicale

  • 2ème cas de figure

Vous voyez votre kinésithérapeute depuis quelques jours suite à une prescription de kinésithérapie respiratoire. Celui-ci est indisponible le week-end ou le jour férié.

S'il ne fait pas partie du réseau vous suivez la procédure du "premier cas de figure"..

S'il fait partie du réseau, il a la possibilité de contacter directement un kinésithérapeute faisant partie du réseau.

Il s'agit d'un changement temporaire de kinésithérapeute le temps du week-end, ceci afin de d'assurer la continuité des soins

 

Aux kinésithérapeutes et médecins prescripteurs : en leur permettant de se reposer sur le système de garde en toute sécurité pour les nourrissons.

  • Aux services de pédiatrie : en offrant la possibilité d'organiser les sorties les Vendredi et Samedi sans craindre une rupture de la continuité des soins.
  • Aux urgences hospitalières : en permettant après consultation médicale d'orienter les nourrissons vers un kinésithérapeute libéral disponible.
  • Aux organismes de financement de la Sécurité Sociale : en assurant une participation à la maîtrise médicalisée des dépenses de santé
  • Aux professionnels membres du réseau : organisation tout au long de l'année de formations courtes médico-kinésithérapiques afin de formaliser le partenariat médical et kinésithérapique dans la prise en charge du nourrisson, mise à disposition d'outils précis et actualisés en matière de bilan diagnostic kinésithérapique, et de prise en charge pratique
  • Aux professionnels de santé non membres du réseau : en garantissant la permanence et la continuité des soins de kinésithérapie de qualité les week-end et jours fériés en cas d'indisponibilité